Fabrication et vente de lunettes à prix cassés



Le fondateur de Meetic ne désespère pas de révolutionner le marché de l’optique, et ce malgré l’échec de son site de vente en ligne. Précurseur de l’optique en ligne, Sensee a d’abord limité son offre aux lentilles de contact et aux solutions de rinçage. Mais près de cinq ans après son lancement, le site ne réalise que 25 millions d’euros de chiffre d’affaires et n’est pas parvenu à créer un modèle économique pérenne... Marc Simoncini fait donc machine arrière et repositionne Sensee sur une offre cross canal (web et boutique), avec l’ouverture de deux showrooms à Paris et à Marseille qui ciblent prioritairement les jeunes générations et les porteurs de lunettes sans complémentaires santé. Coût de l’investissement : 2 millions d’euros. Il en profite pour élargir son offre aux lunettes, qu’il propose à prix cassés avec un tarif unique de montures à 49 euros (285 modèles couleurs fabriqués en France). Et il se donne six mois pour valider son concept, avant d’étendre son réseau à 15 nouveaux points de vente. En termes de volume d’affaires, il continue d’afficher de grandes ambitions, prévoyant de réaliser des ventes annuelles par magasin d’environ 1 million d’euros (contre 500 KEUR en moyenne dans les réseaux traditionnels) et d’atteindre l’équilibre financier d’ici deux ans.

© Les Echos Publishing - 2015