Exercice du droit de préemption de la SAFER



http://compagnieankreation.fr/?samosval=rencontre-en-ligne-gratuite-hommes&452=4b En principe, la SAFER dispose d’un délai de deux mois pour exercer son droit de préemption à compter de la réception de la notification d’un projet de vente d’un bien agricole envoyé par le notaire. Mais dans la pratique, ce délai peut être raccourci à un mois, voire moins, moyennant paiement par l’acquéreur d’un supplément d’honoraires. Ce supplément d’honoraires permet de rémunérer l’étude rapide du dossier par la SAFER (enquête sur le terrain, consultation, avis du comité technique...).

colonially © Les Echos Publishing - 2022