Weenat, le futur de l’agriculture connectée



Résumé : Préparer l’agriculture du futur en mettant à la disposition des agriculteurs des outils connectés : c’est l’ambition de la start-up Weenat, fondée par un petit-fils d’agriculteurs passionné de nouvelles technologies.

Dans un secteur agricole en pleine tourmente, en recherche de nouveaux modèles et relais de croissance, de jeunes entreprises innovent en proposant de nouveaux outils. C’est le cas de Weenat, qui commercialise des capteurs permettant de collecter et gérer des données utiles pour optimiser les cultures pour plus d’efficacité technique, économique et environnementale.

Petit fils d’agriculteur, passionné par le secteur agricole et les nouvelles technologies, Jérôme Leroy a décidé d’allier ses deux passions en lançant Weenat en 2014. Son associé, ingénieur agronome, connaît le secteur agricole depuis 30 ans. « Nous souhaitons apporter à ce milieu de passion nos savoir-faire et compétences », explique Jérôme Leroy.

Concrètement, Weenat collecte et traite des données locales, en temps réel (grâce à des capteurs connectés comme le pluviomètre, le tensiomètre de sol, l’hygromètre de l’air, le thermomètre du sol et de l’air, le tout géolocalisé) et les met à disposition des agriculteurs via une interface simple qui facilite ses choix : de l’optimisation de la date d’implantation ou de semi à la récolte, en passant par l’optimisation de l’irrigation. Ces données sont mises en perspective sur la durée de la campagne et interprétées par des Outils d’Aide à la Décision. Économiquement, la start-up se rémunère par la vente de capteurs, puis par des abonnements annuels.

Le projet a mis 2 ans à mûrir. « En 2013, j’ai associé à ma réflexion plusieurs experts et nous avons créé Weenat en 2014, se rappelle Jérôme Leroy. Nous étions pionniers à cette époque ; après 2 ans d’existence, notre offre est passée du « simple capteur connecté » à une solution globale d’agronomie de précision. » Pour financer ce projet, le créateur a été soutenu par une incubation et une aide d’Euratechnologie à Lille, Bpifrance, LMI et le Réseau Entreprendre Atlantique. Le tout complété par une levée de fonds auprès de business angels.

Les objectifs des entrepreneurs ? « Notre ambition est de rendre accessible l’agronomie de précision au plus grand nombre d’agriculteurs et d’agro-industriels dans le monde entier », explique Jérôme Leroy. Avec 12 salariés, l’entreprise est basée à Lille et Nantes et comptabilise 250 clients pour 800 capteurs installés.

Fiche de l’entreprise

Le conseil :
je conseille aux créateurs de travailler sur des domaines « passion » en alliant expérience personnelle et professionnelle. Travailler doit avant tout être un plaisir ! Car n’oublions pas que l’entrepreneuriat demande une très grande implication ; c’est une aventure passionnante et enrichissante.

Le chiffre : 1 million d’euros de CA prévisionnel en 2017
Le contact :
www.weenat.com

© Les Echos Publishing - 2017